Nouvelles

 

Gardiennage de chantier: est-ce essentiel et dans quels cas ?

Faire appel à une société spécialisée pour assurer le gardiennage d'un chantier représente évidemment un coût non négligeable et permet en contrepartie de limiter les différents risques que comportent les chantiers. Mais est-ce réellement essentiel? Dans quels cas le gardiennage de chantiers est-il particulièrement utile ?

Les risques sur les chantiers

Les machines, les équipements et les matériaux présents sur les chantiers ont une forte valeur mais ne sont pourtant pas toujours stockés dans un endroit sécurisé. Ils sont de ce fait une cible plus facile pour les voleurs et des vandales.

Les chantiers de construction ou de rénovation présentent différents risques dont notamment ceux :

  • des vols répétés d'engins de chantiers, de câbles de grue, de métaux, d'outils électroportatifs et de matériaux divers

  • des actes de vandalisme, de dégradations volontaires et de squats de locaux

  • des accidents sur des personnes étrangères au chantier

Le rôle de l'agent de sécurité

Les agents de sécurité cynophiles des sociétés de gardiennage prennent en charge différentes tâches permettant de réduire les risques existant sur les chantiers :

  • Ils s'occupent de la surveillance générale du chantier et du matériel. À cet effet, des caméras de surveillance peuvent être installées sur le chantier.

  • Ils contrôlent l'accès au site, tant les entrées que les sorties, de toutes les personnes, employés, intervenants et visiteurs, afin de renforcer la sécurité, un système de contrôle d'accès par badge ou un système biométrique peut être mis en place.

  • Ils effectuent des rondes aléatoires sur les différentes zones du chantier qu'ils consignent sur un document de synthèse

  • Ils veillent au respect des consignes relatives à la circulation sur le chantier et aux règles de sécurité du site, notamment concernant le port des équipements de sécurité.

Les avantages d'une solution de gardiennage

La présence d'un agent de sécurité sur un chantier permet de :

  • Garantir la sécurité des biens et des personnes. Les individus non autorisés sont refoulés à l'entrée, ce qui permet de limiter les vols et les éventuels accidents. La présence d'un agent de gardiennage cynophile dissuade également une partie des voleurs et vandales de pénétrer sur le chantier.

  • Limiter les vols, les vandalismes et leurs conséquences. En cas de vol ou de vandalisme, l'entrepreneur doit régler des frais de location d'équipements de remplacement, prendre en charge la franchise de l'assurance, assumer les pertes découlant des temps d'arrêt du chantier, des retards d'exécution et de la baisse de productivité, et gérer également l'insatisfaction des clients.

  • Maîtriser ses coûts d'assurance. Les mesures de sécurisation des chantiers, comme la mise en place d'une solution de gardiennage, peuvent avoir une incidence à la baisse sur le montant de la prime d'assurance et de la franchise.

Le gardiennage des sites les plus sensibles

Pour des raisons évidentes de coût, il n'est pas possible de mettre en place une solution de gardiennage sur chaque chantier et c'est pourquoi on n'y a généralement pas recours sur les chantiers de particuliers. En revanche, dès lors qu'il s'agit de chantiers importants et notamment de chantiers à ciel ouvert, impliquant la présence de machines et de matériaux coûteux, et de nombreuses allées et venues d'intervenants divers, il est recommandé de faire appel à une société de gardiennage. En effet, ces sites sensibles sont sujets à de nombreux actes de vol et de vandalisme.

 

Le gardiennage de chantier constitue une bonne solution pour limiter les risques. Toutefois, afin d'optimiser son efficacité, il est nécessaire de prendre des mesures complémentaires adaptées à la taille et la configuration du site. Cela signifie, par exemple, stocker le matériel dans un endroit fermé ou encore équiper le site de systèmes de surveillance adéquats tels que des éclairages avec détecteurs de mouvements et des caméras de surveillance.

 


 

 

Juillet 2017

 

Les particularités des cadenas de sécurité industrielle

Le cadenas de sécurité peut être utilisé de différentes manières en fonction de sa composition, de sa forme et de sa robustesse. Souvent « standard » chez les particuliers, il est doté d’options variées lorsqu’il sécurise des produits et sites industriels. Voici quelques exemples de cadenas de sécurité et leurs particularités.

 

Scellé de sécurité

Le scellé cadenas est souvent composé d’un fermoir en fil et d’un corps en plastique. S’il ne permet pas de bloquer totalement une ouverture ou un accès, il est néanmoins efficace pour fournir une preuve d’effraction s’il est endommagé. Le scellé peut aussi faire usage de code barre pour comptabiliser et suivre les marchandises qui en sont équipées. Léger et pratique, c’est une excellente alternative au cadenas classique lorsqu’il n’est pas nécessaire de bloquer physiquement un accès.

 

Cadenas de sécurité à anse en acier, nylon ou aluminium

La sécurité du cadenas peut être renforcée par la présence d’une anse en acier durci. Il est également possible de choisir un corps en nylon afin de couper la circulation du courant électrique entre l’anse et la clé. L’anse en aluminium est quant à elle utilisée pour réduire le poids total du cadenas. Enfin, l’anse en acier inoxydable apporte une résistance maximale à la corrosion.

Cadenas de sécurité en laiton

Le corps et l’anse du cadenas en laiton massif apportent de nombreux avantages. Tout d’abord, le laiton a des propriétés « anti-étincelles ». Il convient donc parfaitement aux environnements inflammables. Ensuite, c’est une matière qui résiste à la corrosion. Cela apporte une sécurité supplémentaire sur le long terme.

Petits cadenas légers et compacts

Leur corps est en nylon non conducteur et leur anse en aluminium. Parfaits pour un repérage visuel, ils sont de petites tailles et disponibles dans différentes couleurs.

Cadenas avec revêtement nylon

Isoler l’aluminium et/ou l’acier du corps et de l’anse d’un cadenas avec du nylon permet de l’isoler des chocs électriques. Cette couverture renforce également la solidité du dispositif en améliorant notamment la résistance à la corrosion.

 

Cadenas en acier laminé

Appliqué sur le corps du cadenas, l’acier laminé représente une excellente protection contre la rouille. Il est souvent utilisé dans les environnements humides. Pour obtenir une protection optimale, l’idéal est de choisir une anse en acier inoxydable.

Options pour les cadenas sécurisés

Les étiquettes de cadenas

Il existe des étiquettes de consignation/condamnation, celles-ci permettent par exemple d’afficher des avertissements tels que « danger » ou encore « propriété de ».

Les clés

Chaque cadenas peut posséder une clé unique. Cependant, il existe de nombreuses options en ce qui concerne l’organisation  des jeux de clés. Il est par exemple possible de choisir un groupe de cadenas qui s’ouvre avec une même clé, à l’aide d’un passe-partout. Il est même envisageable d’opter pour un passe-partout capable d’ouvrir plusieurs groupes de cadenas.

Pour plus de sécurité, les cadenas sont souvent équipés d’un dispositif de retenue de clé : il est impossible d’enlever la clé si l’anse du cadenas n’est pas correctement fermée.

La gravure laser

Plus efficace que l’étiquette, la gravure laser est idéale pour nommer un cadenas sans prendre le risque que l’information ne soit effacée.

Les entreprises qui souhaitent s’équiper de cadenas de sécurité doivent prendre en considération de nombreux paramètres avant de valider leur achat. L’environnement, la météo, mais aussi l’accès aux sites et aux produits sont autant de facteurs qui ont une importance capitale. Vous envisagez de vous équiper en cadenas de sécurité? N’hésitez pas à vous rapprocher de professionnels du secteur. Ceux-ci vous aideront à faire les bons choix et donc, à gagner un temps précieux tout en faisant des économies.

 

 


 

Juin 2017

Les différents types de scellés de sécurité et leurs avantages

 

Les scellés de sécurité sont des mécanismes qui permettent d’assurer le suivi de marchandises en vérifiant notamment qu’elles n’ont pas subi de dommages ou que leurs contenants n’ont pas été abîmés, ouverts ou contaminés. Il existe différents types de scellés de sécurité ; voici les plus courants.

 

Les scellés en plastique

 

Si vous souhaitez acheter des scellés en plastique, vous aurez le choix entre des scellés ajustables ou des scellés fixes. Les scellés ajustables sont, comme leur nom l’indique, ajustables en fonction du produit qu’ils scellent. Ils sont généralement constitués d’un lien cranté qui permet d’ajuster la longueur selon l’application. Ces scellés existent dans différentes couleurs et sont souvent dotés d’une languette personnalisable qui peut recevoir un nom de produit, une date voire même un code-barre pour le suivi. Ils sont de plus particulièrement faciles à installer.

 

 

 

Les scellés fixes présentent les mêmes caractéristiques que les scellés ajustables, mais il est impossible de contrôler la longueur du lien. On les utilise par exemple pour sécuriser des bacs qui imposent de fixer deux scellés de longueurs identiques. Ils sont également très faciles à installer et résistants.

 

Les bandes et étiquettes adhésives

 

Utilisées par les professionnels, mais également par les particuliers, les bandes et étiquettes adhésives sont des dispositifs sensibles aux ouvertures : ils se déchirent si on les manipule. Ainsi, un carton ou un colis fermé avec un scellé de type bande ou étiquette adhésive ne sera pas inviolable, mais celui qui le réceptionnera saura en un coup d’œil s’il a été ouvert ou non durant son transport.

 

On peut également utiliser ce matériel lors d’un déménagement ou un voyage, pour sceller une valise, des cartons, etc.

 

Les scellés en métal

 

Les scellés en métal sont en général des câbles non préformés qui s’effilochent quand ils sont coupés. Ils possèdent de nombreux avantages comme la sécurité, la polyvalence et la solidité. Contrairement aux scellés en plastique, ils n’ont pas uniquement vocation à décourager les personnes malveillantes, ils permettent également de sécuriser le contenu de l’élément déplacé car ils sont très difficiles à détruire ou à couper. Ces scellés sont particulièrement appréciés pour fermer des sacs de produits en vrac par exemple.

 

Les cadenas

 

Il existe plusieurs sortes de cadenas. Certains sont très simples : ils sont constitués d’un fermoir en fil et d’un corps en plastique. On peut parfois les réutiliser, surtout s’ils n’ont pas été personnalisés avec un code-barre ou des informations gravées dessus. D’autres cadenas sont de plus dotés d’un système de sécurité performant.

 

Les boulons

 

Les boulons représentent des obstacles destinés à sécuriser des marchandises de grande valeur. Ils sont constitués d’un boulon d’acier solide qui se fixe dans un revêtement en plastique moulé. Les boulons sont donc faits de deux parties, mâle et femelle.

 

 

 

Tous ces scellés présentent des avantages différents. En règle générale, plus le contenu à protéger a de la valeur, plus le scellé est solide. Cela vaut pour les marchandises physiques, en revanche, certains scellés vont simplement dissuader des personnes curieuses ou malveillantes d’ouvrir une enveloppe ou un colis par exemple. Le scellé a donc plusieurs fonctions, il permet de sécuriser, de garantir la confidentialité, de fermer et parfois même d’assurer le suivi grâce à un système d’étiquetage et/ou de code barre.

 

 

 

Vous souhaitez utiliser les scellés dans votre entreprise, mais ne savez pas quel type choisir ? N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel du secteur, celui-ci pourra vous aider à sélectionner le matériel adéquat pour votre affaire. Chaque scellé possède ses propres caractéristiques, faire le bon choix, c’est éviter les contraintes et avoir de meilleurs résultats.

 

 

 


 

 Mai 2017

 

Les avantages d'utiliser des clôtures mobiles de chantier

 

Utiliser des clôtures mobiles de chantier présente de nombreux avantages. Voici les principaux :

 

1 – Rapide à poser

 

Les chantiers sont éphémères, il n’est donc pas nécessaire de réaliser une clôture permanente lorsqu’on ne travaille que quelques semaines sur un site. La clôture mobile de chantier est facile et rapide à poser, elle ne demande que très peu d’investissement et permet ainsi de gagner du temps sur le véritable projet.

 

Sécuriser un chantier en un temps record est tout à fait possible grâce à la clôture mobile.

 

2 – Modulable

 

Avec ses nombreux accessoires comme les plots, les crochets ou les roues, la clôture de chantier s’adapte à toutes les situations. Vous pouvez donc ajuster la clôture à la taille du chantier et la faire évoluer au fur et à mesure que les travaux avancent. Cet aspect est un avantage non négligeable qui ravit les professionnels de la construction, mais également les organisateurs de différents évènements.

 

3 – Assure la protection du site

 

Bien que la sécurité du site ne puisse être garantie à 100 %, il est évident que la clôture mobile de chantier a tendance à décourager les voleurs et/ou vandales. Le vandalisme est fréquent sur les chantiers, tout comme le vol d’outils et de matériel. Pour éviter ce genre de problème, la clôture mobile de chantier est une excellente solution.

 

 

 

N’hésitez pas à ajouter des cadenas (que vous passerez dans les œillets prévus à cet effet) et éventuellement des caméras de surveillance pour renforcer la sécurité du site. Notez qu’une clôture peut faire office de petit rempart efficace ; les crochets placés sur les côtés des grilles sont parfaits pour créer de longs murs solides et difficilement démontables pour les non-initiés.

 

4 – Peut s’utiliser dans de nombreux cas

 

Malgré son nom, la clôture mobile de chantier n’est pas uniquement réservée aux chantiers. Vous pouvez tout à fait l’utiliser pour des évènements médiatiques, culturels ou sportifs par exemple. Ainsi, elle s’avère pratique pour séparer des espaces, pour diriger des personnes ou des véhicules, pour organiser des files d’attente, etc.  

 

5 – Légère

 

La clôture mobile de chantier est conçue pour être déplacée, vous pourrez donc la transporter dans un camion, la charger et la décharger sans aucun problème. Une fois sur place, elle est facile à transporter et à placer, car son poids est peu important.

 

6 – Réutilisable

 

On pense peu à cet aspect qui a pourtant une importance capitale pour le budget d’une entreprise. La clôture mobile de chantier est réutilisable, ce qui permet, contrairement à la clôture fixe, de l’utiliser pour plusieurs projets. Vous pourrez les entreposer dans vos locaux, la plupart de ces clôtures s’empilent ingénieusement et ne prennent que très peu de place lors du stockage.

 

7 – Robuste

 

Bien qu’elle ne soit pas fixe, la clôture mobile de chantier n’en est pas moins robuste. Les matériaux utilisés sont solides et résistants à l’eau. Vous pourrez donc sécuriser vos chantiers quel que soit le temps et pendant plusieurs années.

 

 

 

Les clôtures mobiles de chantier représentent un investissement intéressant pour les entreprises du bâtiment ou d’évènementiel. Utiles et pratiques, elles permettent de gagner du temps et de protéger un site et/ou des personnes. Choisissez les dimensions de vos grilles ainsi que les matériaux qui la composent et faites en sorte d’en avoir suffisamment au cas où le modèle ne serait pas reproduit. Vous devez en effet vous assurer de pouvoir éventuellement racheter une grille si l’une de votre stock venait à se casser ou se faire voler. Pensez également à l’endroit dans lequel vous allez les entreposer.

 

 

 


 

 Avril 2017

 

 

Quelles sont les responsabilités d’un coordinateur de chantier ?

 

Homme clé des chantiers de construction, le coordinateur de chantier est chargé de superviser un site de construction et d’organiser les ressources disponibles de façon à assurer le respect des plans et du calendrier d’avancement des travaux.

L’environnement de travail du coordinateur de chantier

Remplissant un poste de supervision plus que de gestion, le coordinateur de chantier agit sous la direction d’un Directeur des Travaux ou d’un Responsable de Projet.

Exerçant sur le site, il est en charge de superviser le processus de construction et de garantir la bonne exécution des travaux dans le respect des plans et des calendriers de construction. Divers profils professionnels peuvent convenir pour assurer ce rôle en fonction du degré de complexité du chantier :

  • des architectes

  • des chefs de projet en formation

  • des gestionnaires de projet

Les tâches d’un coordonnateur de construction, qui sont plus ou moins étendues en fonction de la définition de poste, incluent des fonctions techniques, d’administration, de coordination, de contrôle des coûts, et de prévention des risques de santé et de sécurité au travail.

Un rôle administratif

Le coordonnateur de la construction est en fait l’administrateur principal basé sur site, travaillant directement sous la direction du projet. Il est responsable de l’exploitation des activités quotidiennes, et détient notamment une délégation de signature concernant les commandes de matériaux.

Une fonction de coordination du site

Dans cette tâche organisationnelle, le coordinateur de chantier gère le travail réel du site et la planification dont entre autres choses les relations avec les sous-traitants et la gestion des installations.

Une mission de contrôle des coûts

Le coordinateur de chantier contrôle les coûts et établit un rapport sur les dépenses réelles en comparaison avec le budget prévisionnel. Plus qu’un rôle administratif, il s’agit également d’une fonction d’audit en temps réel sur les coûts du projet. Cette tâche prend notamment la forme de validation des soumissions, et du suivi des cours et des prix des contrats. Un rôle qui revêt un caractère particulièrement important dans le domaine du suivi des coûts, puisque ce sont sur les contrats qu’est basé le coût des projets.

Une fonction d’intermédiaire

Gérer des situations difficiles avec les entrepreneurs, des conflits avec les fournisseurs et des problèmes de livraisons sur sites fait partie intégrante du rôle de coordinateur de chantier. Ces tâches sont directement liées à la supervision du projet, de la logistique des matériaux de construction et de la réalisation des travaux.

Des responsabilités techniques

Le côté technique de la coordination de la construction est également extrêmement important. Conseiller technique professionnel reconnu pour son expertise dans le domaine de la construction et gestionnaire hautement expérimenté, le coordinateur de chantier gère des plans et des problèmes techniques complexes. En tant que principal superviseur du travail du site, il assure l’interface entre les différents intervenants. Le coordinateur de la construction est également responsable de la prévention et de la gestion des problèmes de santé et de sécurité au travail.

Un professionnel salarié ou indépendant

Le coordonnateur de chantier peut travailler comme employé des grandes entreprises de construction ou intervenir sur un projet précis. Pour les personnes ayant de l’expérience et des qualifications reconnues dans l’industrie de la construction, ce type de fonction offre des opportunités de progression de carrière et de mobilité professionnelle excellentes.

Généraliste et polyvalent, le coordinateur de la construction intervient à tous les niveaux du projet et avec l’ensemble des intervenants. Ce poste complet ouvre généralement des portes vers des fonctions dirigeantes.

 


 

 

Mars 2017

 

 Les équipements de sécurité essentiels d’un chantier de construction

La main-d’œuvre est la ressource la plus importante d’une entreprise… et elle est également une partie intégrante de sa réussite. Dans le cas d’un chantier de construction, il est essentiel que les employés soient convenablement protégés à l’aide de vêtements appropriés. Passons en revue les équipements de sécurité nécessaires pour travailler sur un chantier de construction.

Être vu et entendu

Il est essentiel que vos employés puissent être vus lorsqu’ils travaillent dans un environnement dangereux. Un accident de chantier mortel sur trois implique des piétons heurtés par des véhicules en mouvement. Le port de vêtements réfléchissants réduit ce risque, de même que l’installation d’alarmes sonores ou lumineuses, avertissant de la présence d’un véhicule en mouvement sur le chantier.

Protéger les yeux

La plupart des lésions oculaires peuvent être évitées en portant une protection appropriée. Ces blessures, souvent dues à la poussière ou à l’air ambiant, résultent d’activités telles que le forage de pierres et de briques ainsi que la découpe de métaux. Lorsqu’un risque de blessures aux yeux est probable, les travailleurs doivent être munis de lunettes protectrices solides, qui doivent également servir de protection contre les chocs (privilégiez des lunettes en verre trempé). Les protections faciales protègent également contre les chocs, les liquides toxiques, les éclaboussures de métal fondu, ainsi que les étincelles.

Protéger les oreilles

Le bruit peut également occasionner des blessures : un bruit continu à un niveau de 90 décibels est ainsi capable de provoquer – à terme – des troubles de l’audition. Oreillettes et bouchons d’oreille peuvent ainsi fournir une protection appropriée. Ces équipements réduiront les bruits indésirables, sans empêcher la communication verbale entre les travailleurs sur le chantier. Des informations sur le bon choix de bouchons d’oreilles, de serre-tête antibruit et de bouchons moulés sont accessibles ici, dans un guide édité par le Réseau de santé publique en santé au travail (RSPSAT).

Protéger la tête

Les chutes d’objets et d’outils sont fréquentes sur les chantiers de construction. Même un simple boulon qui tombe d’une hauteur de 15 mètres est capable d’entraîner des blessures graves, voire des décès. Les casques protègent la tête contre ce type de danger. Les zones où leur port est obligatoire doivent être clairement signalées. Les casques fournissent également une protection contre la pluie, le soleil et les chocs électriques ; privilégiez ceux en polyéthylène haute densité (PE-HD) ou en résine.

Protéger les mains

Les mains des ouvriers sur les sites de construction sont constamment sollicitées, et donc fréquemment susceptibles d’être blessées. Ces blessures peuvent être des abrasions et des luxations, et aller jusqu’aux fractures et aux brûlures. Des gants appropriés et renforcés peuvent prévenir ce genre de blessures. Des gants de protection doivent ainsi être obligatoirement portés dans les zones où se trouvent des substances toxiques ou corrosives, des perceuses pneumatiques ainsi que des surfaces dentelées ou pointues pouvant provoquer des lacérations. Plus d’informations disponibles ici.

Protéger les voies respiratoires

Poussières et gaz nocifs font bien souvent partie des chantiers de construction, en raison d’activités telles que la pulvérisation de peinture et le sablage. Si les masques en papier jetables sont efficaces contre la poussière, il faut en revanche doter le personnel présent sur le site de masques protecteurs contre les gaz nocifs.

Protéger les pieds

Il est également essentiel de porter des chaussures ou des bottes de sécurité adaptées à un site de construction. Beaucoup d’accidents et de chutes ont lieu à cause de chaussures qui ne sont pas appropriées. De bonnes chaussures de sécurité doivent être imperméables, avec des semelles antidérapantes ; de plus, elles doivent être suffisamment résistantes et ne pas être susceptibles d’être perforées en cas de chute d’outils ou de matériau pointu. L’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail a édité une brochure vous guidant dans le choix de chaussures de sécurité, disponible ici.

 

 


 

  Février 2017

 

Comment assurer la sécurité d’un entrepôt de manière optimale ?

 

Un entrepôt est, par définition, un lieu de passage où transitent de grandes quantités de marchandises. Quelles sont les solutions pour garantir la protection d’un entrepôt – ainsi que celles des employés ? Voici quelques suggestions pour assurer une sécurité des entrepôts maximale, centres de distribution et autres lieux stratégiques :

 

Séparer les zones d’expédition et de réception

 

Essayez de séparer les zones utilisées pour l’expédition des zones utilisées pour la réception. Dans la mesure du possible, installez des barrières physiques entre ces deux zones. De même, veillez à l’instauration d’une zone de triage des marchandises entre les zones de réception et d’expédition de l’entrepôt. Afin d’assurer la sécurité des personnes présentes, diverses solutions sont possibles, notamment afin d’éviter les collisions entre piétons et chariots élévateurs.

 

Véhicules personnels et visiteurs

 

Établissez une politique visant à l’interdiction des véhicules personnels dans les zones d’expédition et de réception. De même, le stationnement des véhicules des employés et des visiteurs ne doit pas se faire à proximité de l’entrepôt et des portes de réception. Afin de réduire la vitesse des véhicules à l’intérieur du site, pensez à installer des dos-d’âne.

 

Une zone réservée aux chauffeurs des camions extérieurs

 

Les chauffeurs des camions de transport extérieurs à la société ne doivent pas avoir accès à l’intérieur de l’entrepôt. Si possible, proposez une salle de repos ou d’attente spécifiquement réservée aux chauffeurs. Cette pièce doit disposer de toilettes et autres aménagements disponibles aux chauffeurs, lors de l’attente occasionnée par le chargement et le déchargement de leurs camions.

 

Conteneurs de déchets et de recyclage

 

Les conteneurs de déchets et de recyclage doivent être installés à l’extérieur de l’entrepôt et ne doivent pas être directement accessibles depuis l’intérieur de l’entrepôt. Une signalétique claire permettra de les localiser facilement. Gardez les poubelles et les conteneurs de recyclage verrouillés. Il est également recommandé de mettre en place une procédure d’enlèvement des déchets avec la présence d’au moins un employé.

 

Des casiers personnels

 

Établissez des casiers personnels pour vos employés, où seront stockés durant le temps de travail les affaires personnelles et objets précieux des employés, tels que téléphones, vêtements personnels, etc. De manière générale, effets personnels et autres objets de valeur ne doivent pas se trouver dans l’entrepôt. L’utilisation d’un système électronique permet de contrôler l’accès à la pièce ou aux casiers. Ce système de contrôle d’accès devrait être en mesure de donner des informations précises sur les entrées et sorties de la pièce, ainsi que l’ouverture des casiers. Dans certains cas, il peut même être envisagé que l’accès à cette pièce ne se fasse pas seul, mais toujours en binôme.

 

Vérification des entrées et sorties

 

Les grands entrepôts devraient avoir des postes de contrôle de sécurité à l’entrée du site. Tous les camions sortants devraient être obligés de s’arrêter au point de contrôle avant de quitter le site. Dans les entrepôts de moindre importance où un poste de contrôle ne peut être justifié, il faut alors envisager d’avoir un superviseur ou un agent de sécurité qui effectuera des contrôles inopinés et aléatoires des véhicules sortants.

 

Entrée et sortie des employés

 

Limitez le nombre de portes extérieures pouvant être utilisées pour l’entrée et la sortie des employés. Dans la mesure du possible, la porte principale d’entrée et de sortie sera visible depuis le bureau du directeur de l’entrepôt. A défaut, une caméra vidéo permettra d’enregistrer les entrées et les sorties de l’entrepôt. Des alarmes doivent également être installées sur les issues de secours.

 

Un système d’alarme en cas d’intrusion

 

Évitez dans la mesure du possible le stockage de remorques pleines, lors des heures de fermeture de l’entrepôt. Si des remorques pleines sont garées à l’extérieur de l’entrepôt, veillez à ce qu’un système d’alarme efficace protège aussi bien l’entrepôt que le parc de stationnement, en cas d’intrusion.

 

 


  

Janvier 2017

 

Sécurité de la chaîne logistique : l'importance des équipements

 

Grâce aux nombreux avancements apportés dans l'organisation de la chaîne de production, la gestion efficace des flux physiques et d'informations d'une entreprise – autrement appelée la logistique – a permis de grandement améliorer la satisfaction client.

 

Plus particulièrement, l'un des aspects clés de cette réussite est le bon fonctionnement de la sécurité logistique. Avec l'accroissement des promesses technologiques, le client supporte de moins en moins de retard, d'erreur, de panne ou de faillite des équipements côté fournisseur. Il est donc important que ces équipements garantissent à la fois la sécurité de la chaîne logistique et celle du personnel impliqué dans cette étape cruciale.

 

On distinguera plus précisément trois postes où l'importance des équipements assurera sans inquiétude une sécurité optimale sur la chaîne logistique : le transport, le levage et le personnel impliqué dans ces opérations.

 

La protection des biens transportés

 

L'un des premiers niveaux de protection concerne les marchandises convoyées. Leur sécurité répond à certains protocoles méthodiques permettant de garder un véritable contrôle sur leur cheminement.

 

La sécurisation des marchandises passe donc par plusieurs niveaux de contrôles sur la chaîne logistique :

 

  1. la connaissance de tous les participants sur la chaîne

  2. le contrôle et la validation des marchandises transportées

  3. la notification préalable vers le lieu de destination pour informer du contenu des biens transportés

  4. la sécurisation des marchandises durant le transport en utilisant des systèmes de fermeture appropriés et des scellés

  5. l'inspection du cargo à l'arrivée

 

Le personnel en charge de la sécurisation sur la chaîne logistique doit pouvoir compter sur une qualité optimale des équipements utilisés. Les scellés doivent par exemple être aisément reconnaissables, lisibles et en bon état. Dans le cadre d'un transport international, ils auront peut-être besoin d'être identifiables par les services de douanes.

 

La protection aux points de levage et entrepôts

 

La sécurité est présente partout et nécessairement aux points de transbordement. C'est bien plus lors des opérations de manipulation que conteneurs, caisses et palettes sont les plus vulnérables (sans parler du personnel). On considérera notamment l'emploi d'équipements tels que (mais pas uniquement) :

 

  • système de protection de surcharge pour chariot élévateur

  • journal pour chariot élévateur avec listes d’inspection

  • indicateur de niveau d’inclinaison et indicateur de hauteur de la fourche

  • tour de levage pour structures de rack de haute densité et espaces restreints

  • barrières visuelles autour des engins fixes

 

La protection des employés

 

Le personnel doit aussi être aisément identifiable (badges, pointage, etc.) et bien entendu à l'abri de tout incident.

 

Les protections classiques comprennent:

 

  • casque

  • habit de chantier et gilet fluorescent

  • lunettes

  • gants

  • chaussures renforcées

  • systèmes d'éclairage mobile

  • signalétique

 

Si la liste des équipements a peu changé, leur qualité s'est grandement améliorée. Certains, comme la signalétique ou les solutions d'éclairage, sont même issus de technologies militaires éprouvées en toutes conditions.

 

Il existe enfin de nouveaux types d'équipements garantissant une sécurité optimale sur les plateformes où se croisent engins et personnel. Parmi ceux-ci, nous trouvons notamment :

 

  • les systèmes de prévention des collisions entre piétons et engins motorisés (transpalettes électriques, chariots élévateurs, etc.)

  • la détection à distance des badges piétons ou des badges fixes situés à proximité

 

Ce qu'il faut retenir

 

On voit qu'à tous les niveaux de la sécurité logistique la qualité impeccable d'un équipement est essentielle. La protection et la traçabilité des marchandises transportables sont au cœur d'un système bien plus large. Que ce soit sur un chantier, en entrepôt ou durant l'expédition de marchandises et de biens, la sécurité logistique ne saurait être un maillon faible de cette Chaîne Logistique Globale (souvent aussi employée par le terme anglais Supply Chain Management ou SCM).

 

 


  

Décembre 2016

 

Grille de protection : les matériaux les plus résistants

 

Aussi bien adaptée aux portes, aux fenêtres, et à l’usage commercial ou industriel, une grille de protection servira à sécuriser votre commerce ou les bâtiments de votre entreprise contre toute intrusion.  

Protégez vos fenêtres

Dans des zones vulnérables ou sujettes aux intrusions, les fenêtres représentent un danger potentiel pour la sécurité de vos locaux si elles ne sont pas dotées d’un bon système anti-intrusion. Si vous avez des fenêtres qui donnent directement sur la rue, ou qui sont à hauteur d’homme, il est primordial de faire poser des grilles de protection ! Pour plus de sûreté, il est également recommandé de disposer des grilles de protection sur les portes d’un entrepôt ou d’un commerce, car elles aussi sont susceptibles d’être fractionnées. Même si on pense que les grilles donnent une allure de prison à nos locaux, elles sont aujourd’hui conçues de façon plus esthétique, existent en plusieurs modèles différents et sont souvent faites sur mesure en fonction de vos besoins. Il est aussi possible de choisir l’aération plus ou moins importante selon votre domaine d’industrie. Généralement, une grille de protection pour fenêtre est composée de plusieurs barreaux verticaux disposés à 12 cm les uns des autres. Ils sont ensuite soudés à environ deux barreaux horizontaux qui sont eux-mêmes fixés au mur. Pour les portes de commerce et d’entrepôt, on trouve des grilles de protection coulissantes en treillis tout aussi solides.

Pour bien choisir une grille de protection, il faut prendre en considération le matériel utilisé pour sa fabrication. Les meilleurs matériaux pour une grille résistante aux intempéries et fiable sont :

Le fer et le fer forgé

  • Robuste

  • Élégant

  • Personnalisable à souhait

  • Durable

Matériel incomparable par sa solidité, le fer qu’il soit forgé ou non propose donc un éventail de qualités en protection de bâtiment. Étant l’élément de base de l’acier et de la fonte, il est le métal le plus flexible pour la fabrication de matériaux comme les grilles de protection. Servant à la fabrication des barreaux, le fer sera un matériel hors pair qui allie sécurité et esthétique et qui sera tout simplement impossible à briser.

L’acier

  • 100 % recyclable

  • Facile à peindre

  • Ne rouille pas

  • Solide et durable

Aussi résistant que son grand frère le fer, l’acier permet aussi de créer une personnalisation sur vos grilles de protection. S’il dispose d’un antirouille naturel, il doit cependant être traité contre la corrosion et n’est donc pas le matériel recommandé dans des zones côtières ou des régions au climat difficile.

L’aluminium

  • Léger

  • Durable

  • Solide

  • Ne rouille pas

Résistant aux aléas du climat et naturellement antirouille, l’aluminium est parfois privilégié. Il se trouve qu’il est aussi bien plus léger, mais tout aussi solide que l’acier et le fer. Dernier argument en faveur de l’aluminium, son prix est souvent moins dispendieux que celui des autres matériaux.

Astuces

Pour un maximum de protection sur les fenêtres, les barreaux de fer ou d’acier doivent être scellés ou ancrés au mur avec une profondeur d’environ 5 centimètres minimum afin que cela soit inaccessible.

Aussi, pour assurer la longévité des grilles de protection en fer, vous pouvez ajouter une à deux couches de peinture antirouille avant la pose définitive puis renouveler l’opération une fois par an !

Maintenant que vous avez une idée du matériel qui sera le mieux adapté à vos besoins, vous pouvez choisir une grille de protection. Elles sont proposées en kit, prêtes à installer ou plutôt sur mesure, selon les particularités de votre local. Enfin, vous n’avez plus qu’à prendre les dimensions exactes et choisir le type de pose selon l’endroit à protéger.

 


Novembre 2016

Les critères essentiels pour le choix d’une alarme de chantier

  

Un incident est si vite arrivé, et l’alarme de chantier est sans doute le moyen le plus efficace pour prévenir contre les vols, les accidents et les dégâts. Il est donc essentiel d’en choisir une qui sache répondre à vos attentes et besoins.

 

Pourquoi installer une alarme de chantier?

 

Au Canada, les vols de matériaux et les dégradations de matériel touchent de plus en plus d’entreprises, qui se retrouvent impuissantes face à ce phénomène. Pour elles, les pertes et les dégradations représentent d’importantes sommes d’argent. Afin de lutter contre ce fléau, divers moyens peuvent être mis en place pour sécuriser votre activité.

  

Un professionnel, pour surveiller, jour et nuit votre chantier ou bâtiment, peut être embauché. Ce système de surveillance est, certes efficace, mais vous pouvez également opter pour une solution moins coûteuse. Une alarme de chantier constitue un excellent moyen pour parer à ces problèmes. Grâce à un bon système de sécurité, vous avez deux fois plus de chance de faire fuir les voleurs.

 

Les critères de choix d’une alarme de chantier

 

Différents dispositifs peuvent être installés pour protéger votre chantier. Le plus efficace reste l’alarme de chantier, qui garantit une couverture sur un grand périmètre. Protection des hommes, des engins et des bâtiments, avec une alarme de chantier tout est en sécurité! Pour choisir votre alarme, différents critères doivent être pris en compte :

 

  • Le zonage qui détermine la zone de protection devant être couverte par l’alarme

  • Le tarif, il est important d’acheter un produit de qualité qui sache répondre à vos attentes

  • Les fonctionnalités proposées par l’alarme : protection de piétons, engins, bâtiments…

 

La technologie Proxipi

 

Sur un chantier, ou dans tout l’environnement relatif aux travaux publics, les accidents, les collisions (entre humains et engins) représentent un risque permanent d’accidents. Les solutions Proxipi participent à la prévention contre tous les types d’incidents, et ce, sur tous les chantiers. Proxipi met aussi à votre disposition des systèmes de sécurité assurant le contrôle de chaque accès du chantier fermé.

  

Le savoir-faire Proxipi propose également la détection par champ magnétique. Cette technologie assure une sécurité maximale. Par exemple, lorsqu’un chariot s’approche d’un piéton, l’antenne Proxipi génère une bulle de champ magnétique autour du chariot entrant en contact avec le marqueur magnétique dont dispose le piéton. Ce dispositif d’alerte permet donc d’éviter les collisions.

   

Les systèmes de protection Proxipi ont été développés pour répondre aux besoins de différents domaines : travaux publics et supply chain. Afin de répondre aux attentes de chaque professionnel et renforcer la sécurité de chaque activité, Proxipi a développé divers kits.

  

Pour la supply chain :

 

  • Le kit first qui permet de détecter les piétons dans un rayon de 2 à 15 mètres

  • Le kit flex qui garantit une détection, dans un rayon de 2 à 15 mètres, d’un piéton lorsque celui-ci est proche d’un chariot.

  

Pour les travaux publics :

 

  • Le kit first qui permet de détecter, dans un rayon de 2 à 15 mètres, une personne

  • Le kit flex qui assure l’interaction entre un piéton et un engin dans un rayon de 2 à 15 mètres

  • Le kit medium qui garantit l’interaction entre un piéton et une machine dangereuse dans un rayon de 1 à 2,50 mètres.

 

Les avantages des alarmes de chantier

 

 Avantage économique

 L’achat d’une alarme de chantier est moins coûteux que l’embauche d’un gardien. De plus, l’alarme de chantier répond au même objectif qu’un professionnel : une surveillance à toute épreuve 24/24h et 7 jours/7.

  

Avantage pratique

Son installation est rapide et s’adapte à vos attentes et besoins.

  

Avantage technologique

 Proxipi met tout son talent dans la conception de ses systèmes de sécurité. Sa technologie assure une protection optimale : détection en tout point de l’espace, aucun impact nuisible pour l’humain et pénétration du métal et du béton.

 

 L’alarme de chantier représente un système de sécurité performant adapté à chaque activité professionnelle. Sur les chantiers, l’installation d’une alarme est essentielle afin de prévenir les incidents qui peuvent survenir.

  


 

Octobre 2016

 

Sécurité industrielle : changement de mentalité et innovations technologiques

La sécurité industrielle joue un rôle majeur dans le monde industriel d’aujourd’hui. Voyons ensemble comment se définit la sécurité industrielle aujourd’hui, en plus de quelques conseils et innovations pour vous aider à faire de votre environnement de travail un milieu agréable et sécuritaire.

La sécurité industrielle d’aujourd’hui

La sécurité industrielle, comme son nom l’indique, consiste à garantir la sécurité des biens et des personnes au sein d’un environnement de travail industriel. La sécurité industrielle assure également la pérennité de l’entreprise à plusieurs égards (prévention d’accidents majeurs, sauvegarde des marchandises, etc.).

Il s’agit essentiellement de savoir combiner les exigences de rentabilité à court terme avec les exigences de sécurité des biens et des personnes à long terme. La sécurité industrielle se doit de limiter les risques environnementaux, sociaux et économiques. Et bien que l’investissement nécessaire à la prévention de ces risques soit souvent à considérer dans de courts délais, il est important d’en voir l’intérêt, en particulier à une époque où l’image publique d’une entreprise peut rapidement basculer.

La conscientisation et les changements de comportement en ce qui concerne la sécurité industrielle

 

Depuis quelques années déjà, nous pouvons constater un changement de mentalité par rapport à la sécurité en milieu industriel. Campagnes de conscientisation télévisées, forte exposition médiatique des entreprises, transparence des réseaux sociaux… Autant d’éléments de société qui forcent progressivement une prise de conscience générale, améliorant ainsi le confort des salariés tout en optimisant leurs conditions de travail.

 

Pour bien répondre à cette conscientisation et aux changements de comportement en ce qui concerne la sécurité industrielle, des entreprises spécialisées développent constamment de nouveaux équipements de sécurité et outils pédagogiques permettant à l’employeur d’offrir des conditions de travail optimales tout en se protégeant légalement et financièrement.

Les innovations en termes de sécurité industrielle

Bien que plusieurs équipements et accessoires de sécurité n’aient pas beaucoup changé depuis de nombreuses années (scellés de sécurité, rubans, barrières, habits et autres accessoires), plusieurs nouvelles technologies font leur apparition et s’intègrent au monde industriel, donnant naissance à d’intéressantes innovations en termes de santé et sécurité au travail.

 

Le système PROXIPI en est un bon exemple. Il s’agit d’un système sophistiqué de prévention des collisions entre piétons et engins motorisés (transpalettes électriques, chariots élévateurs, etc.). Les accidents impliquant piétons et engin sont souvent très lourds de conséquences, et les environnements de travail propices à ce type d’incident (entrepôts, hangars, etc.) offrent une visibilité limitée à ses usagers. Totalement configurable, le PROXIPI offre une double alerte (piéton et engin) lorsque les champs magnétiques des appareils se croisent. Ces champs magnétiques puissants (portée de 16 m) sont programmables pour différents degrés de protection, et les alertes émises par les appareils sont personnalisables. Une fois les engins équipés, le système PROXIPI permet aussi de réaliser une sécurité dynamique et interactive grâce à l’activation d’un limiteur de vitesse de l’engin, lors de la détection d’un badge piéton ou d’un badge fixe à proximité, créant ainsi des zones de sécurité spécifiques aux endroits particulièrement à risque.

 

Une autre innovation intéressante en termes de sécurité et d’efficacité se nomme le Power Tower. Il s’agit d’une véritable plateforme de travail permettant à l’employé de monter dans sa nacelle de manière simple et sécuritaire.Doté de dimensions particulièrement réduites, le Power Tower propose une plate-forme permettant de travailler jusqu’à une hauteur de 5,10 m, avec des dimensions au sol limitant l’encombrement au maximum.Le Power Tower propose également à son utilisateur une sécurité maximale au sol dès que la plateforme est élevée, avec un blocage automatique des roues.

 

Les innovations technologiques sont plus que jamais au service de la sécurité des individus œuvrant en milieu industriel. Celles-ci initient et supportent un changement de mentalité et un fort mouvement de conscientisation quant à la sécurité industrielle, et elles seront certainement de plus en plus courantes et adoptées dans les années à venir.